lundi
15 février 2016
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos



Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Qui sommes-nous ? | | Nos réalisations | | Zones d’intervention | | Nos rapports | | Nos partenaires | | Notre équipe |

Promotion du soja Le Réseau MARP-Burkina et ses partenaires initient le premier pas dans la Sissili

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’intensification de la production et de la commercialisation du soja et du maïs dans le Nahouri et la Sissili au Burkina Faso, le Réseau MARP-Burkina et ses partenaires ont célébré, la première édition de la journée promotionnelle du soja. C’était le Samedi 13 février 2016 à Léo dans la province de la Sissili, à environ 160km de Ouagadougou. Cette journée solennelle a connu une mobilisation des grands jours avec la participation des plus hautes autorités du pays dont le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques.

Comment faire du soja un tremplin du développement socioéconomique durable pour les producteurs agricoles dans un contexte de changement climatique ? C’est autour de ce thème que s’est tenue la première édition de la journée promotionnelle du soja à Léo dans la Sissili. Un thème qui selon le Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydraulique, Président de ladite édition, identifie clairement le soja comme une culture de résilience des populations face aux changements climatiques.

Du reste, « au niveau national, l’enquête permanente agricole estime la moyenne de la production du soja sur les cinq dernières années à 19 973 tonnes l’an. La région du Centre-ouest occupe la 4e place dans la production du soja dans notre pays, après les régions de l’Est, des Haut-bassins et du Centre-est. Au cours de la campagne écoulée, les résultats provisoires montrent qu’une superficie de plus 1468 hectares ont été emblavées pour une production de 1447 tonnes dans cette région. En termes de devises, le soja coûte en importation 2 milliards 150 millions de francs CFA/an à notre pays ». A-t-il mentionné.
Les objectifs visés à travers cette journée étaient donc, de faire connaître le soja et les produits issus de sa transformation ; mettre en relation entre les différents acteurs en vue de développer un partenariat fructueux durables ; encourager les meilleurs producteurs et transformateurs ; identifier les contraintes et difficultés de la filière dans la province de la Sissili et proposer des alternatives ;
Au cours de cette première édition, 38 sur 40 meilleurs producteurs et transformatrices ont été primés. Des prix composés de matériels de production de transports et de transformation du soja, de même que d’intrants agricoles.
Pour sa part, le Réseau MARP Burkina a récompensé les efforts des deux meilleurs promoteurs de champs écoles pour la campagne 2015 à travers deux (02) prix spéciaux d’une valeur de 200.000 mille francs.

Les promesses du Ministre de l’agriculture et des aménagements hydrauliques.

D’ores et déjà, le Ministre a promis pour la campagne 2016-2017 d’allouer 137,25 tonnes de semences améliorées, dont 1,150 tonne de soja et 422 tonnes d’engrais aux producteurs de la région du Centre-Ouest dont relève la Sissili.
Le président du Réseau MARP-Burkina a dans son intervention interpellé les producteurs et transformatrices du soja à mettre l’accent sur le développement de la chaîne de valeurs soja afin qu’elle soit plus compétitive sur le marché national et international. « C’est la seule condition pour booster le secteur » a-t-il mentionné avant d’inviter tous les acteurs dans la province du Nahouri en mars prochain pour y célébré également une autre journée du soja. La cérémonie a pris fin par une visite de stands d’exposition de soja et de produits issus de sa transformation au cours de laquelle les participants ont pu déguster les mets à base de soja.
En rappel, le projet d’intensification de la production du soja et du maïs dans la province de la Sissili et du Nahouri est un projet financé par l’Alliance pour une révolution verte en Afrique AGRA, mise en œuvre depuis 2014 au Burkina Faso par le Réseau MARP-Burkina à travers les organisations locales que sont, LAVODEC, Gonati, Association Wendpanga, Fédération Luguzéna dans la province du Nahouri, et la Fédération Nian-Zwé, Agrotec-dev, et APSERN dans la province de la Sissili.

Réseau MARP-Burkina