mercredi
23 décembre 2015
 


Newsletter


02 BP 5657 Ouagadougou 02
Burkina faso

Tél: +226 25 36 54 41
Mail: contact@reseaumarpbf.org

Heures d’ouverture

8h - 17h

Nos vidéos



Double-cliquez pour afficher la vidéo

Nos liens

| ACCUEIL | | Qui sommes-nous ? | | Nos réalisations | | Zones d’intervention | | Nos rapports | | Nos partenaires | | Notre équipe |

Célébration de la journée internationale de la prévention des catastrophes à Louda : les savoirs traditionnels et autochtones à l’honneur

Dans le cadre du plaidoyer pour la Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) au Burkina Faso, Christian Aid et ses partenaires célèbrent chaque année et ce depuis 2012, la journée internationale de la prévention des catastrophes (JIPC). Commémorée en différée ce vendredi 04 décembre 2015 à Louda dans la province du Sanmatenga, cette journée a été placée sous le patronage de Madame le Ministre de l’Action sociale et de la solidarité nationale et parrainée par madame le Gouverneur de la région du Nord. Elle a connu une forte mobilisation des communautés à la base, des autorités administratives et communales et de fortes délégations venue de pays voisins tels que le Niger le Mali et le Sénégal.

Célébrée sous le thème, « la connaissance sauve des vies », cette année l’accent a été mis sur la contribution des savoirs endogènes dans la prévention et la gestion des catastrophes. Le choix de ce thème a constitué une façon d’interpeller les acteurs à prendre en compte les savoirs traditionnels autochtones et locaux dans l’élaboration et la mise en œuvre des actions de réduction des risques de catastrophes (RRC).
La cérémonie a été marquée par une série de discours, une remise des lots aux gagnants de l’émission radio sur la RRC, une visite de stands et des sites de conservation des Eaux et des sols (CES). Un sketchet et une animation musicale dont la troupe Budnooma de Kaya avait le seul secret ont égaillé les participants.
Dans son intervention le chef de Canton de Louda, représentant des communautés, a montré tout son enthousiasme sur le choix porté sur son village pour célébrer cette journée. Il a exhorté l’ensemble de la population à œuvrer pour qu’elle soit un grand succès.
Signalons que depuis la nuit des temps, l’Humanité a toujours été éprouvée par divers types de catastrophes naturelles qui ont entrainé des pertes en tout genre. Les plus récentes, sont l’ouragans/cyclones Katrina aux USA en 2005, le Tsunamis de Fukushima au Japon le 11 Mars 2011, les inondations du 1er Septembre 2009 au Burkina Faso, sans oublié les sècheresses récurrentes que connaissent le Pays. C’est au regard de l’ampleur et de la récurrence des catastrophes qu’une journée internationale est dédiée à la sensibilisation du public dans le but d’instaurer une résilience des nations et celle des collectivités face aux catastrophes par une réduction considérable des pertes dues aux catastrophes. C’est l’occasion également de donner la parole aux différentes couches de la population telles que ; les enfants et les jeunes, les femmes et les filles, les personnes vivant avec un handicap, les personnes âgées afin qu’ils s’expriment.
Pour sa part, Constant Zango, président de l’Alliance d’Appui Technique au Développement (ATAD), a au nom du Réseau national de plaidoyer pour la RRC, souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants au centre de Louda. Il n’a pas manqué de citer quelques succès du réseau dont celle ayant abouti à la signature d’un pacte sur la RRC avec le Président du Faso nouvellement élu.

Hommage a été rendu à Christian Aid pour ses 70 ans dans la lutte contre la pauvreté au Burkina et dans le monde.

La célébration de la JIPC de cette année à coïncidé avec les 70 ans de Christian Aid. Al’occasion une mention particulière a été faite à cette organisation, partenaire technique et financier, pour ses efforts constants dans la lutte contre la pauvreté et pour l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables. « C’est une note de satisfaction pour nous de voir aujourd’hui des femmes, et des hommes se relever après avoir été victimes d’une catastrophe et parvenir à leur propre autosuffisance alimentaire », a Martelé Madame Kabré Aïsséta, Chargée de programme moyen d’existence à Christian Aid Sahel- Burkina, Mali, Niger, Sénégal. Elle a profité de l’occasion pour plaider auprès de Madame le Gouverneur et l’ensemble des acteurs pour accélérer la mise en œuvre effective de la loi sur la prévention des catastrophes au Burkina Faso adoptée en 2014.
Elle a invité l’ensemble des acteurs à réfléchir sur les mécanismes à mettre en place pour valoriser les connaissances traditionnelles afin qu’elles nous soient utiles pour mieux prévenir les catastrophes naturelles.

Dans son discours d’ouverture officielle des activités, Madame le Gouverneur de la région du Centre Nord a indiqué que la JIPC 2015 se tient au même moment que la conférence de Paris sur le Changement Climatique (COP21). « J’interpelle toutes les filles et fils de ce pays à adopter un comportement éco-citoyens en vue de préserver notre environnement qui est de plus en plus menacé » a-t-elle ajouté. Elle a souhaité joyeux anniversaire à Christian Aid qui depuis plus d’un demi-siècle œuvre au côté des personnes démunies.

Une visite de stands d’exposition d’aliments consommés en période de soudure, et des sites de conservation des Eaux et des sols (CES) ont mis fin à cette cérémonie.
Le Réseau national de plaidoyer pour la RRC a été fortement représenté par ses membres, qui ont tenu à animer un stand dédié à leur nom.

En marge de cette journée commémorative, le Réseau MARP Burkina ONG lead du Réseau national de plaidoyer pour la RRC a organisé le 03 décembre 2015 à Kaya un atelier de partage d’expériences entre les partenaires du Mali du Burkina, du Niger et du Sénégal,. Tout au long de cette journée, des présentations en plénières et des panels animés par les partenaires du Mali, Niger et du Sénégal ont permis aux uns et aux autres de partager leurs expériences en matière de plaidoyer de faire des témoignages sur les expériences réussies.

En rappel, chaque année et ce depuis 1990, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) consacre, le deuxième mercredi du mois d’Octobre "journée internationale pour la prévention des catastrophes naturelles’’. Cette initiative en faveur de la promotion d’une culture mondiale de la prévention des catastrophes est célébrée chaque année par Christian Aid et ses partenaires au Burkina, et ce depuis 2012.
Adama GNANOU